Demain, les Red Lions jouent pour la finale, Jour- J pour les kayakistes et les cavaliers de jumping entrent en lice

Mardi matin, sur le coup de 10h30 (3h30 heure belge), l'équipe nationale de hockey masculine joue la première demi-finale du tournoi des Jeux Olympiques de Tokyo. Les Red Lions seront opposés aux Men in Blue, l'équipe d'Inde désormais classée 3e mondiale après la phase de groupes.

Les champions du monde belges, 2e mondiaux, sont donc à une heure de jeu d'une seconde finale olympique consécutive. L'Inde n'a plus atteint la finale depuis 41 ans, et les JO de Moscou où elle a décroché son 8e et dernier titre olympique, un record.

Mardi, les joueurs de Shane McLeod n'oublieront pas qu'ils ont perdu quatre de leurs cinq derniers duels face aux imprévisibles indiens. Surclassés par l'Australie (7-1), ils ont ensuite aligné cinq victoires et rejoint le dernier carré.

La Belgique a déjà inscrit 29 buts (dont 13 pc) mais la défense indienne depuis sa déroute australienne, a témoigné d'une belle solidité. Son gardien ne s'est plus retourné qu'à 7 reprises dans les cinq rencontres suivantes.

Le vainqueur rencontrera le jeudi 5 août à 19h00 (12h00 en Belgique) l'équipe sortie victorieuse de la seconde demi-finale entre l'Australie (FIH 1) et l'Allemagne (FIH 6).

Les vaincus joueront le match pour la médaille de bronze prévu le même jour à 10h30.

En cas de victoire mardi, les Red Lions seront assurés de remporter une médaille, au moins en argent. Même en cas de défaite, les Belges auront donc encore une chance de monter sur la 3e marche du podium à condition de gagner la petite finale.

D-day pour nos kayakistes
La journée de mardi pourrait aussi permettre au kayakistes en ligne de disputer une finale olympique. Tant Artuur Peters (K1 1000 m) que le duo Hermien Peters/Lize Broekx (K2 500 m) se sont qualifiés lundi pour les demi-finales. Un place parmi le Top 4 de leur course le matin les enverrait en finale A disputée dans peu après midi.

Les épreuves d'athlétisme se poursuivront avec les séries matinales d'Ismael Debjani (1500 m) et Robin Vanderbemden (200 m) et celles en soirées de Michael Obasuyi (1500 m) et de Isaac Kimeli (5000 m), qui courra malgré une petite gêne à la cheville, et Robin Hendrix (5000 m).

La soirée sera aussi marquée côté belge par l'entrée en lice des trois cavaliers belges de jumping. Niels Bruynssels (Delux van T&L), Jérôme Guéry (Quel Homme de Hus) et Grégory Wathelet (Nevados S) disputeront les qualifications du concours individuel. Les trente meilleurs couples se retrouveront en finale le lendemain. Vendredi, le trio s'unira pour porter les couleurs belges dans la compétition par équipes.

Toutes les nouvelles

Encore 145 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022