Athlete Pathway Manager: “Être présents dans les différentes étapes de carrière des athlètes de haut niveau”

L’encadrement des athlètes au-delà des terrains de sport est plus important que jamais. En 2018, le COIB a donc décidé d’introduire le rôle d’Athlete Pathway Manager au sein de sa structure. “Nous tenons à être présents dans les différentes étapes de carrière d’un athlète”, déclare Nicky Van Rossem, l’actuelle manager. 

Pour comprendre le concept qui se cache derrière l'Athlete Pathway Manager, il faut savoir que l’athlète traverse 4 étapes ou stades dans sa carrière sportive. Tout d’abord, vous avez le stade d’initiation durant lequel l'athlète découvre le sport. Ensuite, le stade de formation pendant lequel l’athlète développe son potentiel. Puis vient le stade de perfectionnement. C'est le stade au cours duquel l'athlète atteint son plus haut niveau et participe à des compétitions internationales comme les Jeux olympiques. Lors du quatrième stade, dit stade de cessation, l'athlète met un terme à sa carrière sportive active, explique Nicky. 

Le rôle de l’Athlete Pathway Manager ne se limite pas uniquement à encadrer l’athlète durant le stade de perfectionnement mais implique aussi d’être attentif à tout autre fait qui a une incidence sur le parcours de l'athlète. Il est essentiel à cet égard d’entretenir une bonne collaboration avec les fédérations et le fonctionnement interne du COIB. 

LAthlete Pathway Manager travaille sur cinq points clés. D'une part, l’Athlete Pathway Manager se concentre sur les athlètes prometteurs (young potentials) et s’implique donc également dans le projet Be Gold auquel collaborent l’Adeps, Sport Vlaanderen et Ostbelgien, avec le soutien de la Loterie Nationale. En concertation avec les High Performance Managers du COIB, l’ Athlete Pathway Manager analyse régulièrement les lignes de développement des athlètes dans le but de mieux comprendre leur développement sportif. D’autre part, à côté de Be Gold, l'Athlete Pathway Manager coordonne aussi les Team Belgium Youth Training Camps. Je m’occupe principalement de l'organisation pratique en étroite collaboration avec les fédérations et les High Performance Managers du COIB. Pendant ces stages, nous observons les jeunes talents et essayons de leur inculquer la mentalité sport de haut niveau. 

Au niveau du stade de perfectionnement, l’Athlete Pathway Manager apporte aussi un support aux Games Managers en les accompagnant dans leurs déplacements et veille à assurer une bonne collaboration entre la Commission des athlètes et le COIB. LAthlete Pathway Manager a ici pour objectif d’intégrer davantage la voix de l'athlète dans les activités du COIB. Parallèlement aux mises à jour de nos projets et nos travaux, nous revenons régulièrement avec un feedback. Je consulte ponctuellement Ann Wauters, Présidente de la Commission des athlètes, et ensemble avec ce groupe d'Olympiens, nous nous réunissons à intervalles réguliers pour échanger autour de diverses thématiques. Quelques exemples concrets: le code de conduite, le développement de la ligne de vêtements Team Belgium, l’input aux sessions stratégiques, les programmes en soirée des Team Belgium Training Camps, programmes qui s’appuient toujours sur le concept des 3 générations. Tant le futur athlète que les Olympiens du présent et du passé sont ici impliqués. Cette synergie entre jeunes talents prometteurs et athlètes chevronnés est inestimable.” L’Athlete Pathway Manager est le lien de connexion entre la Commission des athlètes et les différents départements du COIB. 

Au niveau du dernier stade ou stade de cessation, l’Athlete Pathway Manager a pour rôle d’organiser le projet ACP. “Grâce au projet ACP, nous soutenons à la fois la double carrière et la post-carrière de nos Olympiens. En cela, nous travaillons en complémentarité avec les initiatives des communautés et du CIO.” 

L'éventail des tâches d'un Athlete Pathway Manager est tout sauf défini. Nicky souligne d’ailleurs l'importance de continuer à développer ce rôle à l'avenir. Lorsque nous sommes en déplacement avec la délégation, j'essaie également d'échanger des connaissances avec des collègues de différents pays. En Grande-Bretagne et au Luxembourg, ce rôle est défini de manière un peu différente et c’est toujours passionnant d'en parler ensemble. Au COIB, nous avons notre propre vision du rôle d’Athlete Pathway Manager mais il est primordial de rester critique et ouvert d'esprit. Des expériences comme celles-ci nous aident à développer davantage le rôle d’Athlete Pathway Manager en concertation avec mes collègues et le Directeur sport de haut niveau, Olav Spahl. Il ne s'agit certainement pas d'un rôle temporaire. Mon ambition et celle du COIB est d’optimiser le rôle dAthlete Pathway Manager et de le faire évoluer afin d’apporter un soutien holistique plus grand encore aux Olympiens. 

Toutes les nouvelles

Encore 26 jour jusqu'au
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'été Banská Bystrica 2022